LPM - Loisirs Provence Méditerranée
LPM, c’est la garantie de plus de 25 ans de savoir-faire et d’expérience
dans l'organisation de séjours de vacances adaptés pour adultes.

Pour garantir la qualité des séjours, LPM réunit régulièrement l'ensemble des directeurs des séjours. Ce texte a été réalisé lors d'une de nos rencontres afin de mieux vous informer.

Fonctionnement de nos séjours de vacances adaptées

Le nombre de participants est volontairement limité sur chacun de nos séjours, pour privilégier les relations humaines et l’intégration dans un environnement naturel propice à la détente et dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Pour les personnes handicapées mentales, les vacances LPM c’est :

  • un temps enrichissant pour chaque participant
  • un lieu de détente, de plaisir, de repos, de convivialité, de rencontre
  • un changement de rythme, de cadre de vie
  • un lieu de participation, de responsabilisation
  • un lieu de respect, de tolérance, d’intégration

Les équipes d'encadrement

Sous la responsabilité d'un directeur de séjour, il y a en règle générale un(e) animateur(trice) expérimenté(e), de formation diverse, pour 4 participants.

L'hébergement

Nos implantations sont sélectionnées en veillant tout particulièrement à la qualité du cadre de vie et au confort matériel des participants.

La vie quotidienne - Les activités

La vie quotidienne et la prise en compte d'un rythme satisfaisant (activités, hygiène corporelle, équilibre alimentaire, temps personnels, alternance de périodes calmes et d'actions plus intensives) font partie intégrante de nos séjours de vacances.

La vie collective est alternance :

  • de moments où tout le groupe est réuni pour : des activités, faire le point, décider ensemble, ou tout simplement se retrouver. Les activités mises en place par l'équipe d'animation sont variées afin de faire participer chacun au mieux, en fonction de son rythme et de ses souhaits.
  • de moments en petits groupes sur des centres d'intérêts précis, entre copains.
  • de temps personnels nécessaires à chacun pour “se retrouver” (lire, écrire, écouter de la musique...) et favoriser son évolution personnelle.

L'ensemble de nos équipes d'animation veille tout particulièrement à une bonne hygiène corporelle et à la santé des participants. En cas de traitement, les médicament fournis, en quantité suffisante dans un ou plusieurs semainiers (obligatoire) pour la durée du séjour, devront être remis au responsable du séjour au moment du départ avec l'ordonnance du médecin. Le traitement du jour sera remis à part du semainier pour en assurer une prise facilitée lors du déplacement aller.

Dans tous nos séjours, nous proposons une alimentation saine et équilibrée. Sur certains séjours, les participants aident à la prise en charge de la vie quotidienne ; ils participent à la préparation des repas, à l'entretien ; c'est pour chacun une bonne occasion de prendre des responsabilités, apprendre à s'organiser, et devenir plus autonome.

Le trousseau

Tout le linge doit être marqué. Nous vous suggérons de prévoir du linge pour environ une semaine. Pour tous les vacanciers souffrant d'énurésie, il est impératif de prévoir un trousseau adéquat (alèse, rechange ...). Pour l'entretien du linge, lorsqu'il n'y a pas de machine à laver dans la maison, l'encadrement remettra les affaires sales en laverie automatique ; les frais seront à la charge des participants.

LPM adhère au CNLTA

Dans ce cadre, nous avons réalisé en collaboration avec les représentants des vacanciers :

  • une grille d’évaluation pour une meilleure «homogénéité» des groupes de personnes accueillies en vacances une Charte de Qualité Vacances Adaptées pour adultes handicapés
  • la mise en place d’une commission de médiation qui traite des litiges et autres questionnements
  • un référentiel de formation des animateurs accompagnateurs de séjours vacances adaptées

Dans le champ du tourisme social, les organismes prestataires, organisateurs de vacances et de loisirs adaptés pour adultes handicapés et les associations utilisatrices s’engagent solidairement à mettre en oeuvre toutes les conditions pour la réalisation de séjours de vacances et de loisirs de qualité, en référence à la loi de 1975 en faveur des personnes handicapées et dans le cadre de la loi de 1992 sur le Tourisme.

La présente charte, réalisée par le CNLTA, fédération regroupant des associations organisatrices de vacances et des représentants d’usagers, concrétise cet engagement et en détermine les fondements. L’application détaillée figure dans ses deux annexes.

En adhérant à la charte du Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adapté, LPM s’engage à :

  • EXERCER son activité dans les conditions prévues par la législation en vigueur
  • OFFRIR aux usagers les garanties de service, d’accueil et d’accompagnement qu’ils sont en droit d’attendre
  • RESPECTER les conditions contractuelles
  • FOURNIR une équipe d’encadrement préparée et assez nombreuse présentant une qualité suffisante pour faire face à sa mission
  • PROPOSER un hébergement adapté aux caractéristiques du groupe et aux spécificités du handicap
  • ASSURER un programme d’activités en harmonie avec le profil des participants et favorisant leur insertion dans le milieu où se déroulent les vacances
  • ACCEPTER un contrôle de qualité de ses séjours par une personne mandatée choisie en priorité parmi les représentants d’usagers non impliqués dans l’organisation de séjours vacances
AUTONOMIE PHYSIQUE COMPORTEMENT COMMUNICATION VERBALE

A

Bonne autonomie : sociable, dynamique, participe, … Présence discrète de l’encadrement.

1

Pas de problèmes moteurs. Bon marcheur.

1

Comportement sociable, ne laissant pas apparaître de problème particulier.

1

Possédant le langage.

B

Autonomie relative. Nécessité d’intervenir dans différents domaines (prise de médicaments, argent de poche, activités, …). Juste à stimuler dans les actes de la vie courante (toilette, habillement). Accompagnement actif.

2

Pas de problèmes moteurs. Se déplace sans difficultés pour de petites «promenades». «Fatigable».

2

Comportement ritualisé repérable, instable dans son mode de relation, ne se mettant pas en danger, mais pouvant avoir des périodes de grande angoisse et de retrait.

2

Compréhension générale, mais langage pauvre.

C

Pas autonome. Aide effective dans les actes de la vie quotidienne. Encadrement constant.

3

Problèmes moteurs. Marche avec l’aide «ponctuelle» d’un tiers, d’un appareillage particulier ou d’un fauteuil.

3

Comportement instable et atypique. Périodes de grandes angoisses par crises. Risques d’automutilation et/ou d’agression.

3

Verbalisation inexistante. Mode de communication très complexe.

D

Prise en charge très importante, rapprochée et permanente, nécessitant des locaux et matériels appropriés.

4

Personne ne sortant pas ou peu de son fauteuil. Dépendant d’une tierce personne.

Il est fondamental de bien évaluer le niveau d’autonomie du futur vacancier et de procéder à une inscription sur un séjour qui lui est bien adapté.

En effet, en fonction du degré d’autonomie, les séjours disposent d’un nombre plus ou moins élevé de personnel d’accompagnement. Il faut que ce personnel soit suffisamment nombreux pour pouvoir répondre au mieux au besoin du vacancier et lui faire passer de bonnes vacances.

Dans l’intérêt du vacancier il est souhaitable que le groupe soit le plus homogène possible.

Si le niveau d’autonomie a mal été évalué et que cela perturbe le séjour des autres vacanciers, un rapatriement peut s’avérer nécessaire et les frais afférents vous incomberont. Ce serait dommage !

1 - Evaluez votre niveau d’autonomie

Avant de consulter la brochure, évaluez votre niveau d’autonomie à l’aide la grille d’autonomie du CNLTA.

2 - Choisissez votre séjour

Sélectionnez votre séjour au sein de la brochure et repérez le géographiquement en page 2.

3 - Appelez l’équipe à votre service au 04 91 04 20 19 pour...

  • vérifier la disponibilité du séjour choisi
  • valider l’adéquation du niveau d’autonomie de la personne avec le séjour
  • Une fois ces éléments vérifiés, nous vous offrons deux possibilités :
    1. la réservation immédiate avec confirmation par mail ou par télécopie au 04 91 53 72 46 (1) (envoi possible du bulletin d’inscription et de la fiche de situation)
    2. une option valable 8 jours à compter de votre date d’appel, sans engagement. Toute option non confirmée à échéance du 8ème jour sera levée sans contrepartie aucune.

4 - Envoyez (par courrier) votre dossier d’inscription et votre acompte sous 10 jours

Afin de traiter au mieux votre dossier d’inscription, nous vous remercions de nous le transmettre sous 10 jours maximum.

5 - Informations départ

15 jours avant le début du séjour, vous recevrez le dossier départ comprenant : la convocation départ/retour avec les horaires de convocation et le lieu de rendez vous, la lettre de présentation séjour du responsable du séjour, le badge participant, l’étiquette bagages, le trousseau.

(1) : la réservation par fax vous engage financièrement pour le paiement de l’acompte de 420,00€ + le montant assurance annulation / interruption de séjour facultative (4,1% du montant du séjour hors adhésion individuelle de 4,00€).

  • Les départs ont lieu de Marseille, Toulon, Nice, Toulouse, Paris, Lyon et Lille, lorsqu’un tarif a été noté en regard de la ville. Ils se font en train, mini-bus, car, bateau ou avion. Ces tarifs sont calculés sur la base d’un effectif minimum de 5 participants. Dans le cas d’un départ ou retour réunissant moins de 5 participants ou d’une prise en charge individuelle, il vous sera communiqué par un devis, le montant complémentaire à régler. Nous consulter pour connaitre les effectifs selon les dates de départ et retour.
  • Chaque personne est prise en charge au lieu de rencontre fixé sur la convocation.
  • Il est possible d’organiser des départs-retours dans d’autres villes que celles mentionnées pour un minimum de 10 vacanciers (dates communes).
  • Compléter les informations de transport sur la fiche d’inscription. Une fois le choix effectué, il nous sera impossible de le modifier.
  • Pour les vacanciers se rendant sur place, ils doivent se rendre directement au centre d’accueil (et non pas à la gare la plus proche) selon nos horaires de rendez-vous fixés sur la convocation. Le voyage et tout transfert restent à la charge du vacancier.
  • Les horaires de départ et de retour ainsi que l’adresse postale du lieu de séjour vous seront communiqués environ deux semaines avant le départ.
  • L’Association ne saurait en aucun cas être rendue responsable des modifications de voyage et d’horaires de dernier moment imposées par le transporteur que ce soit la SNCF, une compagnie de car, aérienne, ou maritime. En cas de retard lors d’un retour, LPM ne peut être tenu responsable et ne saurait être redevable des frais de prise en charge engagés pour la récupération du vacancier.
  • Chaque vacancier doit se munir d’un pique-nique et d’une boisson pour le transport aller.

Vous êtes animateur,
directeur, personnel de service ?
LPM RECRUTE TOUTE L’ANNÉE !