LPM - Loisirs Provence Méditerranée
LPM, c’est la garantie de plus de 26 ans de savoir-faire et d’expérience
dans l'organisation de séjours de vacances adaptés pour adultes.

LPM adhère au CNLTA

Dans ce cadre, nous avons réalisé en collaboration avec les représentants des vacanciers :

Dans le champ du tourisme social, les organismes prestataires, organisateurs de vacances et de loisirs adaptés pour adultes handicapés et les associations utilisatrices s’engagent solidairement à mettre en oeuvre toutes les conditions pour la réalisation de séjours de vacances et de loisirs de qualité, en référence à la loi de 1975 en faveur des personnes handicapées et dans le cadre de la loi de 1992 sur le Tourisme.

La présente charte, réalisée par le CNLTA, fédération regroupant des associations organisatrices de vacances et des représentants d’usagers, concrétise cet engagement et en détermine les fondements. L’application détaillée figure dans ses deux annexes.

En adhérant à la charte du Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adapté, LPM s’engage à :

AUTONOMIE PHYSIQUE COMPORTEMENT COMMUNICATION VERBALE

A

Bonne autonomie : sociable, dynamique, participe, … Présence discrète de l’encadrement.

1

Pas de problèmes moteurs. Bon marcheur.

1

Comportement sociable, ne laissant pas apparaître de problème particulier.

1

Possédant le langage.

B

Autonomie relative. Nécessité d’intervenir dans différents domaines (prise de médicaments, argent de poche, activités, …). Juste à stimuler dans les actes de la vie courante (toilette, habillement). Accompagnement actif.

2

Pas de problèmes moteurs. Se déplace sans difficultés pour de petites «promenades». «Fatigable».

2

Comportement ritualisé repérable, instable dans son mode de relation, ne se mettant pas en danger, mais pouvant avoir des périodes de grande angoisse et de retrait.

2

Compréhension générale, mais langage pauvre.

C

Pas autonome. Aide effective dans les actes de la vie quotidienne. Encadrement constant.

3

Problèmes moteurs. Marche avec l’aide «ponctuelle» d’un tiers, d’un appareillage particulier ou d’un fauteuil.

3

Comportement instable et atypique. Périodes de grandes angoisses par crises. Risques d’automutilation et/ou d’agression.

3

Verbalisation inexistante. Mode de communication très complexe.

D

Prise en charge très importante, rapprochée et permanente, nécessitant des locaux et matériels appropriés.

4

Personne ne sortant pas ou peu de son fauteuil. Dépendant d’une tierce personne.

Vous êtes animateur,
directeur, personnel de service ?
LPM RECRUTE TOUTE L’ANNÉE !